Temps de lecture : 7 min

La dépendance affective ou dépendance amoureuse est une chaîne qui vous relie toujours à votre ex alors que la relation est finie.  Je souhaite vous parler aujourd’hui de la dépendance amoureuse et affective qui s’est créée au fil des ans avec votre conjoint et qui aujourd’hui, vous bloque dans votre deuil amoureux et dans votre reconstruction. Il faut déjà bien comprendre l’origine et savoir comment vaincre la dépendance affective après un divorce.

Les origines de la dépendance affective

Pour trouver les origines de la dépendance affective, il faut remonter dans le passé. En effet, la dépendance ne s’est pas mise en place du jour au lendemain et fait souvent écho à des manques affectifs et des manques de reconnaissance qui ont eu lieu pendant l’enfance.

Vous étiez enfant et vous ne vous êtes pas trouvé suffisamment aimé.e par vos parents ou reconnu.e comme vous l’auriez souhaité, vous avez souvent été comparé aux autres, ami.es ou frère et soeur.

Plus les blessures de votre enfance seront importantes pour vous et plus vous aurez besoin à l’âge adulte de combler ces blessures et de trouver auprès de votre conjoint ce qu’il vous a manqué dans votre enfance.

La dépendance amoureuse est naturelle et nécessaire mais…

La dépendance amoureuse se met en place au début d’une relation amoureuse et c’est un mal pour un bien puisqu’elle est nécessaire pour créer tous les liens d’attachement. C’est une étape normale. Vous vous souvenez certainement de l’attente de ses appels, de ne penser qu’à elle ou à lui, d’être en manque physiquement de sa présence, d’avoir besoin d’elle ou de lui, cette phase de dépendance dure plus ou moins longtemps dans la construction du couple. Mais elle ne doit pas durer éternellement.

L’autonomie du couple

La phase qui suit la phase de dépendance affective est la phase d’autonomie. Chacun, maintenant rassuré de l’amour de l’autre et de son attachement, deviendra autonome et indépendant affectivement. Le couple s’épanouira ensemble mais chacun sera aussi capable de s’épanouir sans l’autre. Cela se traduit souvent par une indépendance dans certaines activités par exemple ou par un développement professionnel encouragé par l’autre et non jalousé.

Si les deux partenaires du couple prennent « leur indépendance » quasiment au même moment, tout va bien pour leur couple. Si l’un des partenaires reste dans la dépendance affective et n’évolue pas vers l’autonomie, il y aura un déséquilibre certain. Le dépendant cherchera toujours plus d’amour et de preuves d’attachement, le nouvel indépendant lui cherchera alors encore plus d’autonomie et de reconnaissance ailleurs et souvent dans des relations extra-conjugales.

On pourrait comparer la naissance d’un couple avec la relation de la mère et son enfant. Ils sont au départ dans un amour fusionnel, l’un ne peut se passer de l’autre et il en va même de sa survie, pour le bébé complètement dépendant. Au fil du temps, chacun va gagner en autonomie pour ensuite faire que l’un et l’autre évolue séparément. Chacun apportant à l’autre les moyens de le faire gagner en indépendance, la mère dans son rôle de parent apportera les valeurs, l’amour et l’enfant, en reconnaissant le rôle de son parent, grandira en volant de plus en plus de ses propres ailes.

Le couple fusionnel

Tout le monde connaît dans son entourage un couple fusionnel, ils sont ensemble 24 heures sur 24, en général, travaillent même ensemble et tout ça dans le meilleur des mondes. La plupart de ces couples ne sont jamais sortis de la phase de dépendance amoureuse et pourtant ils sont heureux, épanouis et sont des couples pour la majorité qui dureront toute la vie. Alors pourquoi chez eux, la dépendance affective n’est pas un problème ?

Vous avez déjà la réponse, j’en suis certaine ! Il n’y a pas dans cette relation de déséquilibre, ils sont tous les deux dans la même situation et en général chacun des deux a un manque affectif énorme, comblé par l’autre.

Le pervers narcissique

Une relation de dépendance affective peut aussi être foncièrement voulue par l’un des deux partenaires, manipulateur, qui engendre cette dépendance. Le pervers narcissique ne vit que par le plaisir de cette dépendance, c’est un besoin vital, il fera donc tout pour instrumenter sa domination. Il coupera son conjoint petit à petit de toute relation sociale, l’abaissera pour maintenir l’emprise, fera en sorte d’annihiler son pouvoir de décision.

La relation d’emprise commence toujours par de la séduction. Le pervers narcissique cherche à établir une relation de confiance et de sécurité avec sa victime. La passion romantique du début va se révéler au fil du temps de plus en plus toxique jusqu’à se transformer en aliénation et en esclavage.

A force d’entendre qu’on n’a pas de valeur, on finit par le croire. Il y a donc un travail à faire pour se libérer de l’emprise faite dans le cadre de la dépendance amoureuse et regagner son estime de soi.

5 solutions pour vaincre la dépendance affective

Vous n’avez pas le choix aujourd’hui, vous devez vous libérer de l’emprise qu’a encore votre ex sur vous. Il vous faut vaincre cette dépendance amoureuse pour être heureux.se à nouveau. Il vous faut arrêter de souffrir et de vivre toujours dans le manque de l’autre. J’ai créé un programme audio, très complet, qui vous permettra de disposer de tous les outils pour sortir de la dépendance amoureuse une fois pour toute. Je vous donne dans ce programme l’ensemble des outils nécessaires pour en finir et vous libérer de cette emprise. Mais également, je traite aussi les points pour vous éviter de reproduire cette situation dans vos prochaines relations.

1 – Ce qu’il ne faut plus jamais faire

Pour vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté voici tout d’abord, ce qu’il ne faut jamais faire si vous voulez vraiment réussir à sortir de la dépendance amoureuse :

Comptez sur les autres

– Ne jamais compter sur les autres, vous êtes la priorité numéro une, vous êtes la seule personne qui pourra agir et donner le meilleur de vous-même pour vous libérer de cette emprise et de cette dépendance.

Avoir peur

– Ne jamais laisser la peur vous envahir, vous n’êtes pas une mauvaise personne, vous avez des qualités c’est juste qu’aujourd’hui vous êtes envahi par des émotions négatives. Vous vous sentez donc comme paralysée, il s’agit d’un sentiment classique de la dépendance mais maintenant vous allez acquérir votre autonomie et votre liberté et pour cela laissez vos craintes de côté.

Procrastiner

– Ne remettez rien au lendemain, ne faites pas de procrastination, vos actions détermineront votre avenir, votre nouvel avenir sans emprise, il vous faut donc agir et vite pour enterrer toutes ces années sous dépendance. Repensez à l’analogie avec la drogue, les drogués en cure de désintoxication sont privés de toute drogue immédiatement. Bien sûr que cette phase est difficile moralement et physiquement mais elle est nécessaire pour leur réhabilitation.

Rester avec des personnes toxiques

– N’écoutez pas les personnes négatives, il faut écarter les personnes qui peuvent vous être toxiques, celles qui vous disent que vous n’y arriverez jamais ou que telle ou telle chose est impossible pour vous à réaliser ou encore trop difficile. Ce ne sont pas des amis ceux qui vous dévalorisent ou ceux qui ne vous soutiennent pas.

Vouloir être parfait.e

– Ne cherchez pas la perfection, ne dramatisez pas si des actions vous paraissent plus difficiles que d’autres et sachez que le plus important est que vous soyez naturelle et que vous ayez fait le maximum pour atteindre votre objectif.

Etre une victime

– Arrêter de vous plaindre et de vous positionner en victime, vous seul.e pouvez vous rendre heureux ou heureuse, vous êtes seul.e maître à bord de votre destin, vous devez arrêter de rejeter la faute sur les autres car vous allez changer votre situation et surtout votre avenir !

Trouver des excuses à son ex

– Ne trouvez aucune excuse à votre ex manipulateur ou pervers narcissique, il n’en a pas. Il n’y a rien à lui pardonner et si vous le faites cela ne fera que conforter sa position de dominant manipulateur et il saura ainsi qu’il a toujours de l’emprise sur vous.

2 – Laisser le passé derrière vous

Les manques affectifs ou de reconnaissance subis par le passé doivent être acceptés. Vous devez, pour un meilleur bien-être, vous dire qu’on ne peut refaire l’histoire que votre entourage, vos parents ont certainement fait du mieux qu’ils pouvaient et ce, aussi en fonction de leur propre éducation et de leurs propres manques. Des parents parfaits ainsi que des enfants parfaits n’existent pas. Le pardon et/ou l’acceptation permettent vraiment d’aller de l’avant et de changer sa vision.

Répondez à cette question : Que pourrais-je me donner maintenant qui m’a tellement manqué autrefois ?

En répondant à cette question, vous êtes en train de construire votre lien le plus important, un lien d’amour avec vous-même. Seul ce lien est capital pour vous, seul ce lien vous permettra de ne plus attendre des autres. Il est très important.

3 – Trouver le potentiel qui est en vous

Vous avez certainement souvent entendu dire et finalement vous finissez par le penser, que vous n’étiez pas assez comme ci ou comme ça, que vous n’êtes pas à la hauteur, que vous n’êtes pas assez bien et que vous ne méritez même pas le peu d’amour que l’on vous a donné ou que l’on vous donne. Il ne faut plus être à l’écoute de ses petites voix malsaines et tourmentées. Vous n’avez pas mérité ce que vous vivez et vous valez bien plus que ce que vous croyez !

Faites l’exercice suivant, dresser une liste de toutes vos qualités, tout ce que vous savez faire, tout ce que vous avez réussi dans votre vie. Puisez dans vos souvenirs et chassez en même temps vos pensées négatives !

Vous allez trouver en vous, et vous allez vous prouver que vous êtes quelqu’un de valeur et que vous avez plein de qualités, de réussites à votre actif et les révéler !

Concentrez-vous sur le positif, sur ce qui vous apporte de la joie et du bonheur. Vous avez le potentiel pour, vous êtes quelqu’un de bien !

4 – Prendre le rênes de votre vie

Pour gagner en autonomie et vous libérer de la dépendance amoureuse, vous devez redevenir le capitaine de votre bateau. Vous devez prendre les rênes de votre vie. Maintenant c’est vous qui décidez. Vous êtes maintenant l’acteur ou l’actrice principal.e de votre vie.

Ce qui signifie que toutes les décisions et les choix que vous ferez feront suite à des réflexions sur vous, sur votre bien-être, sur votre bonheur. Vous devez être la priorité numéro 1. Pensez à vous et pas à ce qu’aurait penser votre ex si vous faisiez telle ou telle chose.

Même si par le passé, vous avez pris l’habitude de prendre des décisions en fonction des autres, de votre environnement, réfléchissez sur les contraintes que cela vous a apporté et aussi sur l’effet sur vous.

Aujourd’hui, devenez égoïste pour une fois !

5 – Apprendre à être heureux.se seul.e

Lorsqu’on est dépendant affectif, notre bonheur dépend de notre relation et donc de l’autre. Avec le point de rupture de la relation, vous ne vous sentez par conséquent plus du tout heureux.se et vous ne pouvez concevoir de l’être à nouveau puisqu’il ou elle n’est plus là.

Vous allez devoir apprendre à être heureux.se seul.e. Pourquoi ? Et bien parce que c’est le seul moyen de vous libérer de cette emprise et parce que seul.e vous, être en capacité de vous rendre heureux.se. Lorsqu’on doit surmonter une séparation, un divorce ou une rupture amoureuse, il faut toujours se désintoxiquer de sa dépendance amoureuse tout comme on le ferait d’une dépendance à l’alcool ou aux drogues. Il faut trouver d’autres sources de joie et de bonheur, avec le sport, les relations sociales, le travail.

Etre heureux.se d’abord soi-même, être conscient.e de sa valeur, pour à nouveau être aimé.e et aimer. Ce nouveau bonheur ne sera que du bonus !

Pin It on Pinterest

Share This