Noël, une fête compliquée lorsqu’on est divorcé.e !
Noël, une fête compliquée lorsqu’on est divorcé.e !

Ecrit par Sandrine Divorce Coach

Thérapeute en thérapie Brève Systémique et Stratégique, en thérapie conjugale et Coach PNL. Sandrine est experte pour accompagner toutes celles et ceux qui veulent être HEUREUX après un divorce.

20/12/2019

Temps de lecture : 6 min

Ah les Noëls en famille ! Papa, maman et les enfants, avant c’était simple et une très belle fête. Seulement voilà, le divorce est là et donc Noël devient compliqué à organiser pour un parent divorcé…

Voici quelques conseils pour passer un bon Noël lorsqu’on est un parent divorcé.

1. L’organisation de Noël pour un parent divorcé

Il y a le jugement de divorce qui bien souvent décide de quel parent pourra passer Noël avec les enfants et puis il y a ceux qui, s’entendent relativement bien pour s’arranger à ce que les deux parents passent Noël avec leurs enfants.

L’organisation de Noël est souvent synonyme de stress et d’angoisse lorsque les choses ne sont pas claires ou que les parents divorcés sont en conflit.

Evidemment, la première année, le premier Noël après le divorce est extrêmement difficile à vivre. Si vous avez la chance d’avoir vos enfants pour le réveillon de Noël ou pour le jour de Noël, ce sera déjà beaucoup plus facile. Il n’en restera pas moins que pour les enfants, l’absence de l’autre parent se fera sentir.

Et même vous, si vous n’avez pas encore réussi à vous reconstruire, ce premier Noël en tant que divorcé.e peut révéler encore plus le manque de votre ex ou vous rappeler les noëls précédents passés en famille.

Voici quelques conseils concernant l’organisation de Noël pour un parent divorcé.

C’est votre premier Noël en tant que parent divorcé

Vous avez divorcé récemment ou vous vous êtes séparés dans l’année, il faut faire de ce premier Noël l’occasion de mettre en place une nouvelle fête !

Pourquoi ne pas changer les décorations de Noël, les mets ? Faites un Noël à votre image, si vous recevez, soyez original.e afin que ce premier Noël serve quelque part de nouvelle référence pour vous, votre famille et vos enfants.

Si vous avez vos enfants pour le réveillon ou pour le jour de Noël, la priorité pour vous sera de vous adapter à cette nouvelle situation et d’être à l’écoute du ressenti de vos enfants.

N’oubliez pas, si vous êtes heureuse, vos enfants le seront. Les enfants sont des éponges, vous devez, au moins pour ce moment précis, laisser de côté vos soucis, vos problèmes et instaurer vraiment une ambiance de joie et de fête.

Un conseil : ne faites pas une compétition de cadeaux, à quel parent gâtera le plus ses enfants. Vous n’avez pas forcément les mêmes revenus, les mêmes moyens et ce n’est pas cela que retiendront vos enfants. Ce n’est pas parce qu’ils ont un cadeau plus coûteux avec vous, qu’ils vous aimeront plus.

Et Noël avec son ex c’est possible ?

Certains parents divorcés vont préférer « faire un effort pour les enfants » et passer Noël ensemble. Ceci fonctionne très bien si les parents divorcés s’entendent bien et si les choses sont claires pour les enfants. J’entends par là qu’il ne faudrait pas qu’ils pensent qu’il y a une possibilité pour que leurs parents se remettent ensemble. Il faut donc leur expliquer que dans le cadre de l’esprit de Noël, vous avez convenu de passer Noël ensemble pour les enfants mais seulement dans ce cas précis.

Personnellement, j’ai passé Noël avec mon ex et les enfants pendant des années, c’était très bien pour les enfants et j’avoue que cela simplifiait pas mal de choses en termes d’organisation.

Cependant, le jour où il y a une pièce rapportée et qu’elle n’accepte pas ça, ce qui peut se comprendre, les problèmes commencent.

Encore une fois, tout dépendra de « la pièce rapportée ».

J’ai vu des noëls chez certains de mes amis se passer avec les familles recomposées et franchement j’étais admirative ! Chacun vient avec son nouveau conjoint, les enfants ont leur deux parents et tout le monde s’adapte car l’objectif est de passer un bon moment.

Un exemple qui m’a toujours fait rêver…

Le jour où mon ex a eu une compagne, plus aucun Noël ensemble et là l’organisation est devenue un enfer ! Non seulement il fallait prendre en compte ses disponibilités à lui, les miennes mais aussi les disponibilités et exigences de la nouvelle compagne.

Moi qui faisais toujours le réveillon chez moi et le jour de Noël chez lui, je me suis vue parfois à faire un réveillon 3 jours avant ou 3 jours après…

Vraiment pas simple.

2. Le Noël du parent divorcé

Revenons à la réalité, il y a plusieurs possibilités qui seront fonction aussi de la distance géographique avec votre ex :

Comme indiqué au tout début de cet article, vous pouvez choisir d’appliquer le jugement à la lettre et dans ce cas, une année vous aurez Noël avec les enfants et l’année suivante, vous passerez le nouvel an avec eux, ce qui est encore plus vrai dans le cas de familles recomposées ou éloignées géographiquement.

Je sais, passer un nouvel an ou un noël ce n’est pas la même chose et il y aura toujours un soir ou vous n’aurez pas les enfants. Bien sûr que l’année où vous aurez les enfants pour le nouvel an signifiera que vous serez un parent solo pour Noël et que vous n’aurez pas vos enfants au sein de votre famille. Je sais également qu’il est plus facile d’être seul sans les enfants le soir du nouvel an, cette soirée-là étant plus souvent attribuée à une soirée festive entre amis qu’à une fête de famille. Il est donc plus facile de passer une bonne soirée et de moins ressentir le manque de ses enfants.

Un bon conseil : Quel que soit l’endroit où sont vos enfants, ils sont heureux, soyez-le également et profitez du moment présent sans ressasser ce qui aurait pu être…. Profitez de votre entourage et pensez que peut-être ils passeront une soirée un peu plus difficile à gérer des enfants turbulents ou excités par la fête et que vous, vous serez détendu(e) et zen ! 

Noël pour un parent divorcé avec les enfants

Cette année est la vôtre ! Mais n’oubliez pas que c’est votre ex qui cette fois est seul(e) sans ses enfants.

Noël d'un papa solo avec ses enfants

Si vous êtes un papa divorcé, comme beaucoup de papas, vous serez certainement invité avec vos enfants pour ce repas de Noël. Mais cela peut être aussi l’occasion d’être pour une fois l’organisateur et l’hôte !

Vous pourriez mettre vos enfants dans la boucle et les faire participer à la réalisation du repas et y créer une sorte de nouveau rituel.

Si vous êtes une maman divorcée, que vous receviez ou que vous soyez invitée, n’oubliez pas de porter votre attention sur le bonheur et la joie de vos enfants. Mettez de côté, vos émotions négatives. Pensez à l’instant présent.

Mon conseil : Faites téléphoner vos enfants à leur parent resté seul pour lui souhaiter un Joyeux Noël ! 

Noël pour un parent solo (sans les enfants)

Je sais que cette une phase difficile de ne pas avoir ses enfants pour Noël même si vous les aurez l’an prochain ou pour le Nouvel An.

Je vois alors souvent des stratégies très différentes comme celle de ne pas fêter Noël ou alors celle de l’acceptation.

Ne pas fêter Noël

Certains vont préférer s’éloigner de l’aspect familial de cette fête et en profiter pour faire un voyage, d’autres passeront noël entre amis. De nombreuses personnes n’ont pas forcément de famille ou de liens familiaux qui leur permettent de passer les fêtes, il y a sur des sites comme OVS la possibilité de participer à des dîners ou des soirées ou des ateliers pour ceux qui n’ont rien de prévu.

Il y a aussi le cas de certains parents solo qui ne veulent ni fêter Noël, ni même accepteront une invitation par des amis, ils souhaitent faire de ce jour, un jour ordinaire et je dirais, et pourquoi pas ?

Pourquoi les obliger de rentrer dans un système dont ils n’ont pas envie ?

Ce qui compte réellement est de faire que cette journée, même si elle n’est pas sous le signe de la fête, une belle journée. Pourquoi ne pas profiter pour en faire une journée ou une soirée qui soit entièrement dédiée à vous faire plaisir.

Fêter Noël sans les enfants

C’est la voie de l’acceptation, je vais fêter Noël même si je n’ai pas mes enfants. Cela peut être en famille ou pas, du moment encore une fois, où vous allez laisser vos soucis de côté pour vivre ce moment à 100%.

Bien sûr qu’il peut y avoir le manque de ses enfants, ceci fait partie du processus de deuil, de cette nouvelle vie qui s’ouvre à vous, que ce soit voulu ou non. Pour surmonter votre divorce ou votre séparation, vous devez faire un travail pour construire cette nouvelle vie qui sera en partie, sans vos enfants. Si vous ressentez ce manque malgré l’esprit de fête, téléphonez à vos enfants pour leur souhaiter de s’amuser et de profiter, sans leur parler du manque que vous avez. Ils sont biens et entre de bonnes mains, soyez rassuré(e).

Vous devriez aussi aimer…

Qu’en pensez-vous ?

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This