Temps de lecture : 4 min

Aujourd’hui Je souhaite vous parler de l’annonce que l’on doit faire à son entourage de la fin du couple et l’incidence que cela va avoir sur la suite de votre vie.

Après le choc de l’annonce de la séparation qui est un choc émotionnel très important, il y a également, en dehors du couple, d’autres personnes qui vont être touchées.

Cela peut tout d’abord être les enfants, vos enfants mais là concernant l’annonce d’une séparation aux enfants, je ferai un article dédié.

il y aura les parents des deux familles et les amis.

L’annonce de la séparation

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’entourage familial et amical.
Dans la séparation d’un couple, il y a dans la majorité des cas ce que j’appelle la « double peine ».

Quand vous vous êtes mis en couple, vous avez intégré une nouvelle famille, qui vous a également accepté bien souvent comme si vous étiez leur propre enfant.
Vous avez donc maintenant une famille étendue, des beaux parents, des cousins par alliance etc.
C’est pareil pour les amis, vous avez intégré le groupe d’amis de votre conjoint. Ses amis sont vos amis et inversement.

Ce qu’il se passe lors d’une séparation c’est la perte de la moitié de votre famille et la perte de la moitié de vos amis.
C’est ce que j’appelle la double peine, vous venez de vous séparer de votre conjoint et vous avez perdu en même temps sa famille et ses amis.

Alors ce n’est pas une généralité. Non, car certains vont garder un lien avec l’ancienne belle famille ou les amis mais dans la majorité des cas, il y a un choix naturel qui s’opère.

Alors, est-ce qu’on peut modifier ça ?

Je pense que oui si vous en avez l’envie profonde et dans la plupart des cas pour les enfants.

En fait, tout dépendra de la façon dont vous annoncez la séparation à vos parents.

Chacun va devoir dire à sa famille que le couple qu’il connaissait ne sera plus. Que c’est fini.

Êtes-vous obligé de donner les raisons profondes de votre séparation à vos parents ?

Oui et non.

Oui car il est important pour eux de comprendre pourquoi vous avez pris cette décision .Et qu’elle n’est pas prise à la légère. Non ils n’ont pas besoin de connaître tous les détails.

Je sais que lorsqu’on est blessée et dans la souffrance on a besoin de réconfort et de soutien auprès de sa famille. Je sais aussi qu’il y a des choses qui ne les regardent pas. Qui ne les concernent pas et qu’ils ne souhaiteraient pas savoir.

Savoir certaines choses est parfois extrêmement gênant. Un exemple très simple et connu : on ne veut pas accepter, ni savoir que nos parents font l’amour et bien eux c’est pareil !
Ils ne veulent pas connaître les détails de votre vie sexuelle ni même savoir que vous en avez une.

annoncer la séparation à sa famille

Le problème aussi est quand c’est vous qui quittez.

Quand on est quitté, on est plaint et c’est l’autre qui est méchant.
Quand on quitte c’est vous la méchante. Pour peu que vous soyez tomber amoureuse d’un autre et ça devient très compliqué pour les parents de devoir expliquer aux autres que leur fille a fichu son couple en l’air pour un autre homme.

Pourtant il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons pour quitter quelqu’un. Ce sont vos raisons, elles vous appartiennent et il faudra qu’ils fassent avec.

Réfléchissez bien à la façon dont  vous allez l’annoncer à vos parents.

Ils vont vivre cela comme un cataclysme ! Tout comme vous.

S’ils vous voient à terre, souffrant, ils souffriront aussi sans savoir quoi faire, à part être de votre côté et vous soutenir.
Est-ce que cela sera suffisant pour vous reconstruire ?

Malheureusement non, même avec les meilleures intentions du monde, ils n’auront jamais l’objectivité dont parfois vous aurez besoin pour avancer.
De plus, sans en être conscient, vous les rendez responsable de votre état.

Oui, si vous n’allez pas mieux au bout de quelques temps c’est que c’est de leur faute, c’est qu’ils ne vous apportent pas le bon soutien.

C’est un peu dur pour eux d’endosser cette responsabilité non?

C’est pour ça qu’il est intéressant de déculpabiliser son entourage en faisant appel à un soutien extérieur.

Dans le cas où c’est vous qui quittez, leur soutien ne sera pas le même. Ils n’auront pas besoin de vous soutenir puisque vous commencerez une nouvelle vie, mais ils auront besoin de savoir quelle mouche vous a piquée.

Expliquez à vos parents que cela n’a pas été facile et que vous avez pris cette décision après une réflexion poussée. Vous les rassurerez.
Vos parents ne souhaitant que votre bonheur, dites leur que vous serez plus heureuse.

Si vous êtes quittée, faites attention à ne pas les rendre responsable du fait que votre état ne s’améliore pas encore.

L’annonce de la séparation aux amis

Quant aux amis, une fois que chacun a annoncé à ses amis la séparation, la cela devient compliqué si vos amis étaient eux aussi en couple.

1- tel un virus ils ont peur que vous contaminiez leur couple avec votre séparation

2- ils vont devoir choisir leur camp. En tout cas c’est ce dont ils sont persuadés.

3- vous devenez un danger maintenant, vous êtes seul donc un cœur à prendre donc une tentatrice ! Bref.

Vous êtes un danger pour leur couple.

Donc vous allez perdre des amis, pas mal d’amis, sachez-le.

Il faudra alors que vous vous fassiez de nouveaux amis et des personnes comme vous, séparées ou seule mais pas en couple…

Alors n’oubliez pas :

-ok vous êtes séparé
-ok vous n’êtes plus en couple mais c’est une nouvelle vie qui s’ouvre à vous !

De nouveaux amis et bientôt un nouveau couple !

Pin It on Pinterest

Share This